Productions bds

Du vrai repos

J’ai été en arrêt maladie durant une semaine. Pour la 1ere fois depuis des années, ce n’était pas un arrêt consécutif à un épuisement / crise de douleur à force de tirer sur la corde. Tendinite du moyen fessier (affectueusement renommée « tendinite du cul ») nécessitant un repos total pour bien guérir. Du coup pendant une semaine, je suis restée à la maison en marchant le minimum.

C’était vraiment bizarre d’être en arrêt mais d’avoir l’esprit clair et de l’énergie mentale. Même si les 1ers jours j’ai un peu dégusté niveau douleur et angoissé car dans un effet domino de positions vicieuses, la douleur se répercutait dans mes genoux et mes mollets, globalement je me sentait bien. J’ai profité de cette immobilisation forcée pour dessiner 2 inktober par jour, histoire de prendre de l’avance pour les jours ou je pourrais pas dessiner. J’ai découvert twitch et la communauté de dessinateurs qui l’habite et me suis essayée à l’exercice.

Je me suis surprise à être mentalement alerte, à avoir de l’énergie pour prendre soin de ma compagne, et surtout à jouer beaucoup mieux à Fortnite. J’arrivais à suivre l’action, à surveiller les alentours, je visais beaucoup mieux, j’arrivais à parler avec les autres joueurs en même temps, je n’emmêlais pas les mots en parlant… C’était vraiment surprenant. Mon cerveau était clair, j’arrivais à me concentrer. J’avais l’impression d’être une autre personne.

Le contraste m’a fait réaliser à quel point le taff pouvait me fatiguer et me vider de mon énergie. Conceptuellement, je le sais pourtant. Quand je rentre le soir et que je n’ai la force de rien. Quand le samedi je dort jusqu’à 12h et me recouche à 14h car je suis épuisée. Quand en semaine je dois dormir 1h30 dès que je suis rentrée à la maison pour pouvoir profiter d’un micro bout de soirée.

Tout ça, je le met habituellement sur le dos de la fibromyalgie. Et c’est probablement le cas. Mais c’est aussi du au travail. J’ai du mal à m’endormir, me lever tôt signifie que je fais des nuits courtes de moins de 6h. Les transports en commun me fatigue, me déplacer pour travailler aussi, les nombreuses stimulations du travail également.

En bref, cette semaine de repos m’a fait réaliser que cette demande de passage à 80 % que je convoite depuis des années n’est pas un caprice de ma part. J’en ait vraiment besoin.

Je peux techniquement travailler à 100 %, mais au prix d’une qualité de vie totalement dégradée. J’ai de nouveau ressenti de l’injustice. Bien sur que tout le monde est fatigué après le travail. Bien sur que le week-end tout le monde veut se reposer et ne peux pas forcement le faire car on va faire les courses, le ménage, s’occuper des enfants s’il y en a, essayer d’avoir une vie de famille. Mais il semblerait bien que la fatigue que je subit, l’épuisement physique et mental, est un degrés au dessus en terme d’intensité. ET c’est injuste.

Mais qu’est-ce qui serait juste au final ? Cela m’amène à me poser des questions sur le système du travail, sur la notion d’égalité, d’équité. Qu’est-ce qu’on est en droit d’attendre, en tant qu’individu, de la vie en dehors du travail ? Qu’est-ce qui revient de droit à chacun d’entre nous ? Qu’est-ce qui est légitime de demander à avoir ?

J’essaye d’imaginer un monde au fonctionnement différent, prenant en compte les caractéristiques de chacun et cherchant à faire que chaque personne puis profiter au mieux de son existence. J’ai du mal. Il y a tellement de facteurs à prendre en compte. Tellement d’autres situations injustes.

Je n’ai pas de conclusion. Je voulais juste noter quelques part comment je me sentais après cette semaine de vrai repos.

Publicités

Se préparer pour Inktober

Une vidéo ou je partage ma vision du challenge Inktober et en profite pour donner quelques techniques d’organisation et de productivité que j’utilise régulièrement. En espérant que mes conseils servent à quelqu’un !

Fin Juillet ça peut sembler tôt, mais avec des événements perso qui se profilent comme mon mariage en septembre, rien n’est trop tôt !

Au jour d’aujourd’hui j’ai le pitch de mon histoire pour cette année, pas de dessin tout est dans la tête, il faut que je finisse d’établir l’histoire et commence le découpage (et choisisse le carnet dédié hehe ♥). J’ai hâte !

« Draw this in your style » challenge

Durant les mois de Janvier / février 2019, je me suis amusée à participer au challenge « Draw This In Your Style », challenge consistant à proposer un dessin à redessiner à d’autres dessinateurs. Ce challenge était vraiment super agréable à faire, quand on considère la tension sous jacente souvent présente dans le milieux dessineux à base de « untel m’a plagié », « untel imite mon artstyle » etc… Revenir au partage joyeux de dessins fut vraiment une bouffée d’air frais dans le milieu.

Pour ma part, je traversais une période difficile et je n’avais pas d’idées ou d’envie de dessins… Du coup redessiner les dessins d’autres artistes à ma sauce était agréable et reposant, j’avais la satisfaction d’avoir dessiné quelque chose.

1er dessin, cette adorable kitsune dessinée par Sedeto ! Ce fut l’occasion pour moi de m’entrainer à dessiner à la tablette en faisant un lineart. J’ai passé beaucoup trop de temps sur ce dessin pour un résultat dont je ne suis pas très fan mais ça reste de l’entrainement.

Bon le CG c’est bien gentil, mais je suis vite revenue au tradi ! J’ai eut un crush sur cette illustration de D3ed_girl et la redessiner à ma sauce fut un vrai plaisir.

Un autre dessin pepouze basé sur un dessin de Soyochii. Ptit merdouillage sur les taches de rousseurs qui ressemblent à des boutons, j’aurai pas du les encrer avant la couleur. Les corbeaux sont exactement pareil à peu de chose prêt.

J’ai vu Moemai la dessiner alors j’ai eut envie moi aussi X3 Mais pas eut la patience de faire tout plein de détails comme l’a originalement fait Blanchiame.

Ce dernier « draw this in your style » a été mon préféré à réaliser, comme le style de Jason_illustrations était très différent du mien, j’étais vraiment dans la retranscription « à ma sauce ». D’ailleurs ça a été le 1er dessin ou j’ai changé un peu la position du personnage et ajouté des éléments (ses bras avec les pansement sur ses mains).

Je me suis arrêtée la ! La prochaine fois que j’aurais un coup de mou j’irais probablement faire un tour dans le tag #DrawThisInYourStyle sur instagram pour trouver un dessin à reproduire à ma sauce.

J’ai une tablette !

got a tablet.jpg

Comme chaque année, j’ai été plus que gâtée à noël. J’ai toujours eut une tablette graphique en réalité, mais je n’arrivais pas à dessiner dessus – même si étant ado j’ai durant un temps dessiné sur tablette, mais avec difficulté – et était partie du principe que « je n’y arrivais pas ». Et puis j’ai testée la nouvelle tablette que possédait Ed et oh miracle, j’arrivais à dessiner. Ma tablette bamboo se faisait vieille (je la pensait encore à la pointe de la technologie). Il m’a offert une tablette Huion H610pro et c’est le kiff.

Aujourd’hui les tablettes écrans deviennent la norme, mais une « classique » tablette sur laquelle j’arrive à dessiner me suffit amplement. Tout un monde de possibilités qui s’ouvre à moi ! Autant pour le dessin 100% CG que pour préparer des croquis sur l’ordinateur et ensuite passer au trad pour l’encrage et la colo.

Je prend d’ailleurs tous les conseils sur le sujet, je suis une véritable newbie. Avec ce dessin j’ai d’ailleurs appris ma 1ere leçon : Toujours en 300dpi tu dessinera (ce dessin est à sa taille réelle de création).

Summary of art 2018

2018 Art Summary

Comme chaque année, je fais le bilan des dessins réalisés via le “summary of art”. Et cette année, je suis agréablement surprise par ce que je vois. Il y a pas mal d’illustrations complètes, et même si je n’ai pas un tableau rempli uniquement d’illustrations complètes, je suis fière de ce qui a été réalisé cette année. Ce tableau me laisse également une sensation étrange, j’ai l’impression que les dessins fait en Janvier et Avril sont beaucoup plus vieux que ça, mais non ils ont déjà un an.

 

Parmi les illustrations réalisées, 3 d’entre elles ont été des commandes. Le dessin d’Avril a été réalisé pour faire une affiche de marche des fiertés dans ma ville. Celui de Mai a été réalisé pour le fanzine “Let’s drink” et je suis terriblement reconnaissante au filles de Giri-Giri de m’avoir convié à participer, car j’ai ainsi réalisé un dessin dont je suis contente encore aujourd’hui, ce qui est plutôt rare. Quand à l’illustration de Juillet, c’était une commande pour une instance mastodon que j’ai eut un peu de mal à faire mais avec le recul ça va.

 

La fin d’année dernière, je m’étais trop chargée en engagements. J’ai participé au fatvent calendar, j’ai dessiné une carte de vœu… Cette année rien de tout ça, car je suis fatiguée. Très fatiguée. L’année a été très difficilement moralement pour moi, mais malgré ça j’ai produit des dessins dont je suis fière. J’espère réussir à faire de même en 2019. Mais pour le moment, je me repose et je joue à FFXIV online.

Niveau vidéos, j’ai fait quelques vidéos en solo et même si je suis pas méga productive de ce coté la je trouve mon style et j’aime ça.

Février :

“Dessine et raconte” sur l’ère des cristaux. Très contente d’avoir trouvé ce concept et je compte bien en faire d’autres dans cet esprit.

Juillet :

Vidéo découverte sur les posca ! Comme je le craignais, une fois plus de feutres acheté j’ai pris moins de plaisir à jouer avec… Mais les quelques jours ou je m’amusais avec mes bleu et rouge a été une période super cool.

2eme Minkan Densho réalisé en me bottant le cul pour pouvoir participer au concours des Internettes ! Épisode entièrement réalisé en un mois (Recherche, écriture, tournage et montage). J’ai consacré tout mon temps libre à ce projet durant le mois de Juillet

Aout :

Petite vidéo mumuse, au début je m’amusait avec l’outil d’édition des parties enregistrées, mais le fichier a planté… J’étais deg mais malgré tout j’ai fait la vidéo et je la trouve mignonne et fraiche.

Vidéo tournée vraiment très rapidement (elle dure 9 mn et le rush en faisait 15) que je me suis forcée à faire parce que j’étais très fatiguée à ce moment la, mais je suis contente de l’avoir faite car j’aime le ton, le style de la vidéo, et d’avoir put m’exprimer sur ce sujet.

Décembre :

Beaucoup de travail sur la vidéo Inktober de cette année, des choses auraient encore put être retouchées mais je suis contente du côté “évolutif” de la vidéo et d’avoir ainsi put documenter mon expérience Inktober de cette année.

Voila, c’est parti pour 2019. Bonnes fêtes et bonne année à tous et à toutes ♥

Inktober 2018

Le bilan de cet Inktober 2018, mes pensées avant, pendant et après ! Vivement Inktober 2019 pour avoir 2 fois plus la pression youhou 8D

La fresque complète est disponible en cliquant ici.

Inktober2018-plumy

C’est assez amusant comme ce genre de format ne se prête pas du tout aux ordinateurs, tablettes etc, alors qu’à l’inverse le format tout en vertical s’y prête totalement. J’avais d’ailleurs songé à faire cette fresque en vertical, mais ça aurait augmenté le challenge d’un cran XD;

inktober2018-previewtwitter.jpg
Le début de l’histoire, le plus grand panorama que j’ai dessiné !

Je ne pense pas faire de version fanzine cette année, car l’intérêt de la chose résidait surtout dans son coté fresque – j’ai appris que ça s’appelait un leporello dans le monde de l’impression –  et je n’ai pas trouvé d’imprimeurs capable de le réaliser à petit tirage.

Quelques bonus gribouilles :

Lire la suite

Inktober 2018 & Keeptober

Inktober 2018 s’est terminé il y a quelques jours, j’ai posté l’avancée sur mon twitter et mon compte instagram, et comme récupérer toutes les images et les renommer me fatigue d’avance je vais faire ma grosse feignasse et juste poster le lien de mon thread twitter : [Cliquer ici] 

(Je prendrais peut-être le temps d’éditer ce post dans le futur pour y intégrer les photos voir un scan complet de l’inktober en question soyons fou)

J’ai une vidéo en préparation au sujet de mon inktober 2018 donc je ne vais pas m’étaler à ce sujet et plutôt parler de l’après, à savoir Keeptober :

keeptober 01.PNG

Comme chaque année, Inktober m’a permis de réaliser un projet sans (trop) me poser de questions. Parce que la dead line me force à « juste dessiner », parce que je n’ai pas le temps de douter.

Chaque année, je suis sortie d’Inktober en me disant qu’il faudrait que je conserve cette habitude de dessiner quotidiennement. Mais en pratique, ça n’a jamais été le cas. Parce que je voulais me reposer d’inktober, parce que je passais à un autre projet, etc… En analysant ma production durant le mois, j’ai aussi pris conscience que dessiner dans un carnet A5 que je pouvait emmener partout aidait pas mal ma productivité. La petite taille m’aide à dessiner plus rapidement, je peux voler 10mn de dessin de ci de là dans la journée, j’évite de passer trop de temps sur les détails…

On résume : Un challenge quotidien qui me force à dessiner plutôt que douter, un petit carnet a emporter partout… J’ai donc décidé de continuer, pour le mois de novembre du moins. J’ai un petit projet de one shot sans prétention que que je n’arrive pas a avancer depuis 2 ans. Parce que je doute, parce que ces grandes feuilles A4 sur lesquelles je ne peux me pencher que le soir, ça ne marche pas. Alors, pourquoi ne pas dessiner cette BD « en mode inktober » ? Évidemment je me dis « quel gâchis », mais cette pensée est vite balayée. Une petite BD dessinée « a l’arrache » dans un carnet, c’est mieux que pas de BD du tout.

Le hashtag #Keeptober est un pur néologisme. « Conserve l’habitude d’inktober de dessiner chaque jour sans te mettre la pression ». Après, comme je le dis dans ma vidéo sur inktober 2018 (en cours de préparation) inktober c’est cool mais on fait absolument rien d’autre de notre vie et c’est pour ça que ça marche aussi bien. Le but ultime, c’est de ne pas arrêter de vivre a côté, et c’est pas grave de pas poster tous les jours. Mais globalement, chaque jour, avancer un peu ce projet.

Sur ce je vous laisse, j’ai 2 jours à rattraper du coup 😀