Blog·Non classé·Vidéos

Summary of art 2018

2018 Art Summary

Comme chaque année, je fais le bilan des dessins réalisés via le “summary of art”. Et cette année, je suis agréablement surprise par ce que je vois. Il y a pas mal d’illustrations complètes, et même si je n’ai pas un tableau rempli uniquement d’illustrations complètes, je suis fière de ce qui a été réalisé cette année. Ce tableau me laisse également une sensation étrange, j’ai l’impression que les dessins fait en Janvier et Avril sont beaucoup plus vieux que ça, mais non ils ont déjà un an.

 

Parmi les illustrations réalisées, 3 d’entre elles ont été des commandes. Le dessin d’Avril a été réalisé pour faire une affiche de marche des fiertés dans ma ville. Celui de Mai a été réalisé pour le fanzine “Let’s drink” et je suis terriblement reconnaissante au filles de Giri-Giri de m’avoir convié à participer, car j’ai ainsi réalisé un dessin dont je suis contente encore aujourd’hui, ce qui est plutôt rare. Quand à l’illustration de Juillet, c’était une commande pour une instance mastodon que j’ai eut un peu de mal à faire mais avec le recul ça va.

 

La fin d’année dernière, je m’étais trop chargée en engagements. J’ai participé au fatvent calendar, j’ai dessiné une carte de vœu… Cette année rien de tout ça, car je suis fatiguée. Très fatiguée. L’année a été très difficilement moralement pour moi, mais malgré ça j’ai produit des dessins dont je suis fière. J’espère réussir à faire de même en 2019. Mais pour le moment, je me repose et je joue à FFXIV online.

Niveau vidéos, j’ai fait quelques vidéos en solo et même si je suis pas méga productive de ce coté la je trouve mon style et j’aime ça.

Février :

“Dessine et raconte” sur l’ère des cristaux. Très contente d’avoir trouvé ce concept et je compte bien en faire d’autres dans cet esprit.

Juillet :

Vidéo découverte sur les posca ! Comme je le craignais, une fois plus de feutres acheté j’ai pris moins de plaisir à jouer avec… Mais les quelques jours ou je m’amusais avec mes bleu et rouge a été une période super cool.

2eme Minkan Densho réalisé en me bottant le cul pour pouvoir participer au concours des Internettes ! Épisode entièrement réalisé en un mois (Recherche, écriture, tournage et montage). J’ai consacré tout mon temps libre à ce projet durant le mois de Juillet

Aout :

Petite vidéo mumuse, au début je m’amusait avec l’outil d’édition des parties enregistrées, mais le fichier a planté… J’étais deg mais malgré tout j’ai fait la vidéo et je la trouve mignonne et fraiche.

Vidéo tournée vraiment très rapidement (elle dure 9 mn et le rush en faisait 15) que je me suis forcée à faire parce que j’étais très fatiguée à ce moment la, mais je suis contente de l’avoir faite car j’aime le ton, le style de la vidéo, et d’avoir put m’exprimer sur ce sujet.

Décembre :

Beaucoup de travail sur la vidéo Inktober de cette année, des choses auraient encore put être retouchées mais je suis contente du côté “évolutif” de la vidéo et d’avoir ainsi put documenter mon expérience Inktober de cette année.

Voila, c’est parti pour 2019. Bonnes fêtes et bonne année à tous et à toutes ♥

Blog·Dessin·Non classé·Vidéos

Inktober 2018

Le bilan de cet Inktober 2018, mes pensées avant, pendant et après ! Vivement Inktober 2019 pour avoir 2 fois plus la pression youhou 8D

La fresque complète est disponible en cliquant ici.

Inktober2018-plumy

C’est assez amusant comme ce genre de format ne se prête pas du tout aux ordinateurs, tablettes etc, alors qu’à l’inverse le format tout en vertical s’y prête totalement. J’avais d’ailleurs songé à faire cette fresque en vertical, mais ça aurait augmenté le challenge d’un cran XD;

inktober2018-previewtwitter.jpg
Le début de l’histoire, le plus grand panorama que j’ai dessiné !

Je ne pense pas faire de version fanzine cette année, car l’intérêt de la chose résidait surtout dans son coté fresque – j’ai appris que ça s’appelait un leporello dans le monde de l’impression –  et je n’ai pas trouvé d’imprimeurs capable de le réaliser à petit tirage.

Quelques bonus gribouilles :

Lire la suite « Inktober 2018 »

Bd·Blog·Dessin·Non classé

Inktober 2018 & Keeptober

Inktober 2018 s’est terminé il y a quelques jours, j’ai posté l’avancée sur mon twitter et mon compte instagram, et comme récupérer toutes les images et les renommer me fatigue d’avance je vais faire ma grosse feignasse et juste poster le lien de mon thread twitter : [Cliquer ici] 

(Je prendrais peut-être le temps d’éditer ce post dans le futur pour y intégrer les photos voir un scan complet de l’inktober en question soyons fou)

J’ai une vidéo en préparation au sujet de mon inktober 2018 donc je ne vais pas m’étaler à ce sujet et plutôt parler de l’après, à savoir Keeptober :

keeptober 01.PNG

Comme chaque année, Inktober m’a permis de réaliser un projet sans (trop) me poser de questions. Parce que la dead line me force à « juste dessiner », parce que je n’ai pas le temps de douter.

Chaque année, je suis sortie d’Inktober en me disant qu’il faudrait que je conserve cette habitude de dessiner quotidiennement. Mais en pratique, ça n’a jamais été le cas. Parce que je voulais me reposer d’inktober, parce que je passais à un autre projet, etc… En analysant ma production durant le mois, j’ai aussi pris conscience que dessiner dans un carnet A5 que je pouvait emmener partout aidait pas mal ma productivité. La petite taille m’aide à dessiner plus rapidement, je peux voler 10mn de dessin de ci de là dans la journée, j’évite de passer trop de temps sur les détails…

On résume : Un challenge quotidien qui me force à dessiner plutôt que douter, un petit carnet a emporter partout… J’ai donc décidé de continuer, pour le mois de novembre du moins. J’ai un petit projet de one shot sans prétention que que je n’arrive pas a avancer depuis 2 ans. Parce que je doute, parce que ces grandes feuilles A4 sur lesquelles je ne peux me pencher que le soir, ça ne marche pas. Alors, pourquoi ne pas dessiner cette BD « en mode inktober » ? Évidemment je me dis « quel gâchis », mais cette pensée est vite balayée. Une petite BD dessinée « a l’arrache » dans un carnet, c’est mieux que pas de BD du tout.

Le hashtag #Keeptober est un pur néologisme. « Conserve l’habitude d’inktober de dessiner chaque jour sans te mettre la pression ». Après, comme je le dis dans ma vidéo sur inktober 2018 (en cours de préparation) inktober c’est cool mais on fait absolument rien d’autre de notre vie et c’est pour ça que ça marche aussi bien. Le but ultime, c’est de ne pas arrêter de vivre a côté, et c’est pas grave de pas poster tous les jours. Mais globalement, chaque jour, avancer un peu ce projet.

Sur ce je vous laisse, j’ai 2 jours à rattraper du coup 😀

Blog·News & cie·Non classé

Dijon Saiten 2018

promo dijon saiten - IG - v2.jpg

Je serais présente à la Dijon Saiten 2018 en compagnie de Sedeto et Edward ! J’y vendrais des exemplaire de mon Inktober 2017 « l’amie du bocal » ainsi que quelques prints et cartes, et surtout mon kit de stickers « Sadness Allowed » qui sera mis en vente pour la 1ere fois lors de cette convention :

Ils font environ 7cm de haut et seront vendu 2€ pièce ou 6€ l’ensemble. Je les mettrais en ligne sur ma boutique une fois la convention passée, peut-être même en novembre j’hésite (parce que Inktober, ça prend beaucoup de temps ! )

A ce sujet, vous pouvez suivre mon avancement du challenge inktober sur mon compte Instagram ou sur mon compte twitter ou je poste mon avancée journalière sous le tag #Pluminktober 🙂

Ed de son coté vendra la version reliée de son webcomic Borderline ♥

borderline

Je vous attendrais avec impatience ! Ça fait très, très longtemps que je n’ai pas fait de convention alors j’ai quelques appréhensions, mais bon y’a pas de raisons hein ? X3

Blog·Fibromyalgie·Non classé·Reflexions·Vidéos

Dans ma bulle – Un quotidien différent

Une petite vidéo tournée très rapidement dans un état de fatigue assez avancée (d’où ma diction parfois un peu laborieuse).

En montant ma vidéo je me suis fait la réflexion que ma comparaison avec l’oiseau n’était peut-être pas très claire ? Mais en gros quand je dit à une personne valide « Pour un oiseau, tu es limité et donc handicapé parce que tu ne peux pas faire ce que lui peux faire », c’est pour amener la personne à se dire « oui bien sur, mais je n’ai pas d’ailes, évidemment que je ne peux pas voler. Cette situation est la mienne depuis toujours, je n’ai jamais songé à être autrement » et faire la comparaison avec une situation de limitation / handicap ou on va se faire la même réflexion. Oui, je ne peux pas courir, marcher longtemps etc, mais c’est mon quotidien, c’est comme ça c’est tout. Bien sur dans le cadre dans handicap acquis, il y a une phase de deuil de la santé avant d’être dans l’acceptation de son état. Mais une fois cela fait, et bien, on est comme on est, voila tout.

Ça n’avance à rien d’imaginer une autre situation, par contre on peut modifier son environnement, et attendre de la société qu’elle s’adapte aux spécificité de chacun. Sur certains points c’est fait, par exemple aujourd’hui les normes de constructions d’appartements sont de telles sortes que les portes doivent être suffisamment larges pour laisser passer un fauteuil roulant. Mais sur beaucoup d’autres points, c’est pas encore ça hélas… Et très souvent on veut gommer ou « réparer » la différence de l’autre pour le mettre au même niveau de « norme » que les personnes valides. Mais est-ce vraiment nécessaire ? Plutôt que d’essayer de « réparer » les personnes en situation de handicap, on pourrait pas travailler à construire un monde pensé pour tous dans nos spécificités et nos différences ?

Si vous ne vous étiez jamais fait ces réflexions j’espère que cette vidéo aura (un peu) changé votre regard sur le handicap et fait réfléchir au validisme.

Blog·Dessin·Non classé

Sérénade aux toilettes

Parmi les challenges annuels circulant sur la toile, il existe le #Mermay, qui consiste à dessiner une sirène chaque jour durant le mois de Mai, ou seulement quelques une si le cœur nous en dit. Perso, le thème des sirènes ne m’inspire pas du tout. Mais genre, du tout du tout. Toute la thématique de la mer, des coquillages, des créatures marines… Ça ne parle pas du tout à mon imaginaire. Du coup, c’est un challenge auquel je ne prend pas part, me contentant d’admirer les dessins des autres.

Mais cette année, je me suis souvenue d’une vieille idée de dessins que j’avais en stock depuis un moment, l’idée d’une sirène un peu grunge en train de fumer dans la baignoire d’une salle de bain miteuse… Je me suis lancée, en la remettant au gout du jour pour moi :

scan mermay 2018 fini en aout weby.jpg

La sirène est moins grunge que dans l’idée initiale, et elle a gagnée une petite amie qui lui joue la sérénade ♥

Les plus attentifs d’entre vous auront remarqué que nous sommes en Aout… En fait, j’ai sketché et encré ce dessin en Mai, et ensuite j’ai déménagé. J’ai attendu d’être un peu posée dans mon nouvel appartement pour me lancer dans la colo. Au début je n’avais pas du tout prévu ces teintes monochromes, je posais juste quelques couleurs d’ambiances, et puis finalement j’ai continué et ça a donné ça. Au final c’est une illustration dont je ne sais quoi penser, vu que je suis partie dans une direction totalement imprévue ! J’ai un peu la sensation d’avoir « gâché » ce lineart en ne faisant pas une colo classique, et en même temps j’aime bien ce bleu rose….

Enfin bon, au moins le voici terminé, et pas oublié dans un coin comme tant d’autres !

 

Blog·Non classé·Recherches yokai & Folklore japonais·Vidéos

Minkan Densho – Yatagarasu, le corbeau à 3 pattes

Erratum : La signification du triple tomoé, apellé mitsudomoe (à 4mn35) n’est pas naissance, mort et résurrection qui sont des principes du boudhismes, mais plutôt quelque chose comme « passé, présent et futur » ou « la terre, le ciel et les hommes », tout comme les 3 pattes du Yatagarasu. Le sens du mitsudomoe est un sujet complexe qui mériterait une vidéo à lui tous seul. C’est en tous cas un symbole très courant dans le shintoisme.

 

2eme épisode de Minkan Densho, enfin ! Ça faisait déjà un an depuis le précédent, parce que… Ben sans surprise je me suis mis la pression sur le sujet et je n’arrivais pas à bosser dessus. J’ai changé 2 ou 3 fois de sujets mais rien n’y faisait, je n’arrivais pas à me lancer dans mes recherches.

Et puis le concours des pouces d’or des Internettes a été lancé, et rien ne fonctionne mieux sur moi qu’une bonne vieille deadline. J’avais un mois tout pile pour faire mes recherches, tourner et monter. Résultat une vidéo plus courte, plus digeste aussi, mais aussi un peu moins travaillée ? Pour l’anecdote, j’ai du ré-enregistrer des passages en fois off 3 fois, car je découvrais / corrigeait des infos au fur et à mesure de mon montage.

Lire la suite « Minkan Densho – Yatagarasu, le corbeau à 3 pattes »