Carte de vœux 2017 – 5 exemplaires à gagner

Cette année, j’ai donc décidé de faire une carte de vœu à envoyer à mon entourage et mes connaissances plus ou moins proches. Et la, que dessiner ? L’idée de faire une carte exclusivement liée au nouvel an m’embêtait un peu, rapport à la quantité de tirage, aussi ais-je choisi de faire une carte sur un thème plus général que je pourrais continuer à utiliser tout au long de l’année pour écrire un mot / offrir etc.

(Lien pour le concours en fin de l’article)

J’ai assez vite choisi de dessiner ce personnage sans nom qui hante mes carnets depuis environ un an. J’ai une histoire en préparation pour elle, dont le plus gros du script est prévu, mais je ne compte pas la dessiner tout de suite (en espérant ne pas encore dépasser la date de péremption).

j02

Inktober 2016, je l’ai plutôt bien en main.

Ce perso, c’est un peu l’héritière spirituelle de Bolt, le héros de V.H.S. (BD que je compte toujours mettre en ligne un jour mais c’est chiant à faire) Un personnage un peu grunge et nonchalant qui n’en fait qu’à sa tête. Je m’amuse à l’entourer d’une galerie de personnages haut en couleurs qui m’amusent tous beaucoup. Le gros chat qui l’accompagne s’appelle Toguchi 戸口, il ne parle pas mais sait très bien se faire comprendre avec des gestes.

J’ai toujours eut une sorte de gêne à créer des histoires se passant dans un contexte réellement japonais, car c’est ce que font tous les ado fan de manga qui commencent à dessiner : Ils font des histoires qui se passent au japon, comme dans les mangas, mais font des histoires et des personnages qui sont à milles lieu d’un réel contexte japonais et le résultat est plutôt ridicule. Mes premières histoires étaient ainsi faite, avec des personnages mangeant « du tofu et du poisson grillé » au petit déjeuner ou avec des mots japonais utilisés de manière random parce que c’était cool (Dans ma vieille bd Kineko la ville s’apellait « daigaku » ce qui signifie juste « université », j’aimais bien la sonorité, je l’avais lu dans Love Hina… ). Bref, gros embarras.

recherches2016

Début 2016, je la cherche…

Mais bon, le temps passe et le japon, je n’en démord pas, surtout avec mes amis les yokais. Dans V.H.S j’avais détournée la chose, l’histoire ne se passait pas réellement au japon mais dans un espèce de monde fantastique des yokais. Mais concernant ce perso… Elle est née lorsque j’ai eut l’idée de croiser les yokais avec un autre phénomène typiquement japonais que j’adore : Les sukebans.

Pour le coup, c’est plutôt vieux les sukebans, même si leur influence hante encore l’imaginaire japonais. Ce terme désigne les jeunes filles rebelles et voyou qui rallongeaient la jupe de leur uniforme et formaient des gangs dans les années 1970. Le contraste entre l’uniforme de l’école conservée et l’attitude de voyou me passionne. Et ça ne date pas d’hier : Dans Sailor moon, ma préférée était (et est encore) Sailor Jupiter qui emprunte aux sukebans la jupe d’uniforme rallongée et le sens de la baston.

recherches2016-2

Je commence à mieux la « sentir »

Bref, je me prend au jeu, je commence à esquisser des personnages, puis cette fille sans nom me vient et s’impose. Et je me dis qu’avec des références aussi ouvertement japonaises, l’histoire ne peut pas se passer ailleurs qu’au Japon. Je n’ai pas totalement dépassée la peur de faire des personnages qui ne se « tiennent pas » dans ce contexte la, mais j’ai déjà finalement choisi de me faire plaisir et de me tenir à ce concept, ce qui est déjà un pas en soi. Je me sens aussi plus en confiance (un peu) après avoir beaucoup lu sur les yokais, les traditions populaires japonaise et le shintoisme, pour ne pas faire de grosse bourde et comprendre les symboles et créatures que j’utiliserais.

recherches2016-3

Une illustr laissée en plan parce que les perso ont changé de design depuis

J’ai donc choisi de dessiner ce personnage sans nom pour ma carte de 2017, une sorte d’affirmation de ce que j’aime et de mon univers.

web-carte-nouvel-an

J’ai soigné le crayonné de ce dessin, chose pas forcement habituelle chez moi : J’ai fait un crayonné sur papier brouillon que j’ai scanné pour en modifier certaines parties (pied trop petit agrandit aux pcs, correction de la position du corps), que j’ai ensuite imprimé pour re-sketcher ça proprement à la table lumineuse. J’ai aussi dessiné Toguchi à part, pour pouvoir bien adapter sa position dans l’image.

Pour le fond, j’avais envie de quelque chose de très pop, aussi le rose fluo s’est imposé à moi. C’était un peu le gros stress en envoyant ma commande, je n’étais pas sure de comment la couleur allait ressortir ! Au final ce n’est pas tellement rose fluo, plutôt fushia, mais je suis tout de même contente du résultat X3

web-carte-nouvel-an-avec-fond

Concernant la colo des personnages, j’ai fait quelque chose de très basique en aquarelle que j’ai ensuite contrasté, et j’aime bien ce rendu plutôt propre et très… ben, manga.

Mon style est passé par plusieurs phases et continuera certainement d’évoluer, mais dernièrement j’essaye d’assumer cette influence qui me convient au final le plus, à savoir cet esprit manga très pop et dynamique. Cette vidéo de Frannerd m’a pas mal aidée dans ma réflexion, à savoir que l’on peut aimer certains styles dans que ça soit le style dans lequel on dessine au final. Moi ce qui me fait le plus kiffer au final, c’est le trait ultra dynamique et stylisé que l’on peut retrouver dans les animes de Gainax / Trigger. L’artiste Rafchan est un peu exemple de ce dynamisme de fou et de cette stylisation du trait vers laquelle j’aimerais tendre (à grand mal, j’ai tendance à ramollir mon trait aussi, à faire des petits détails… Faut que je trouve mon équilibre à moi)

Bref, je suis très contente au final du rendu de cette carte 2017 (que j’ai put faire imprimer avec du vernis sélectif, waouh ♥ ), et j’ai envie d’en faire cadeau à ceux qui le désirent, aussi petit concours !

apercucarte01

Je met 5 cartes à gagner (peut-être 10 si la participation est importante) et l’envoi se fera avec mon timbre personnalisé « le baiser de Marianne ». Pour cela, il suffit de vous inscrire via ce formulaire google form : [Lien]

Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 11 février 2017 à 23h59, le lendemain je ferais le tirage au sort des cartes et annoncerait les noms des gagnants 🙂

Note : J’ai ajouté un champ pour préciser si vous désiriez ou non que j’utilise mon timbre « le baiser de Marianne » pour ceux chez qui ça pourrait mal passer pour quelque raison que ce soit.

Publicités

5 réflexions sur “Carte de vœux 2017 – 5 exemplaires à gagner

  1. Hiril Ithilia dit :

    C’est très intéressant de découvrir l’histoire qui se trame derrière le dessin de cette carte de voeux et cela donne envie d’en savoir/voir encore plus !

    En tout cas chouette idée que cette carte de voeux, et le timbre, il est juste trop beau **

    J'aime

    • Plumy dit :

      J’ai mis tellement de temps à oser parler un peu de ce personnage, après toutes les difficultés créatives que j’ai traversée ça fait super peur de dire « hey j’ai un perso et une histoire en préparation » j’ai peur de pas réussir à assumer après XD;

      Merci à toi en tous cas ♥

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s